Ne téléphonez plus sans… Orange Téléphone

Ne téléphonez plus sans… Orange Téléphone

Si vous avez un smartphone Android, foncez pour télécharger
cette application géniale. Elle va remplacer l’icône téléphone de votre
appareil et va vous changer la vie. Voici comment et pourquoi.

Quelle que soit la marque de votre téléphone (Samsung, Sony, Huawei,
Wiko, Nokia, etc.), chaque constructeur Android choisit de fournir sa
propre application de téléphonie. C’est avec elle que vous appelez,
consultez vos derniers appels ou votre boîte vocale. Orange a développé
sa propre application. Elle s’appelle Orange Téléphone tout simplement et ses fonctions sont assez impressionnantes.

Orange Téléphone permet d’identifier les numéros qui vous appellent.
Pas uniquement les numéros de ceux qui sont dans votre carnet
d’adresses, mais également les professionnels et les entreprises qui
vous appellent. Fini les numéros inconnus. Mieux encore
: elle détecte les appels indésirables (les sociétés de démarchage, qui
vous appellent pour vous vendre des produits dont vous n’avez pas
besoin). Vous pouvez même bloquer les numéros qui insistent un peu trop :
ils ne pourront alors plus jamais vous appeler.

Très pratique en cas de pépin : l’application dispose des numéros d’urgence
; ils sont accessibles depuis le clavier, plus besoin de chercher. Peu
importe le pays où vous vous trouvez, les numéros sont adaptés même en
roaming. Enfin, les données des contacts ne sont pas utilisées par
Orange. Contrairement à d’autres applications de téléphonie, vos données
sont totalement protégées.

La toute nouvelle version disponible sur Google Play vient de sortir
il y a quelques jours. Elle permet de gérer les smartphones avec deux
cartes SIM et offre une meilleure compatibilité avec les casques
Bluetooth. Bientôt, l’application sera capable de transcrire les
messages reçus sur votre Visual Voicemail. Plus besoin d’écouter le
message, il sera retranscrit directement comme un SMS.

Pour vous expliquer comment ça fonctionne et combien c’est simple, nous avons réalisé plusieurs vidéos. Orange Téléphone vous attend sur Google Play. L’application est 100% gratuite.
Elle est intégrée aux smartphones Orange comme le Dive 73 et elle est
compatible avec toutes les versions d’Android depuis la version 6.0.
Bref, même des appareils très anciens peuvent l’utiliser.

N’oubliez pas de la mettre à jour : de nouvelles fonctions sont ajoutées au fil du temps.

Et sur iPhone ? Orange Téléphone n’est pas proposée sur iPhone, ce
serait techniquement impossible. Pourquoi ? C’est simple. Apple ne
permet pas à Orange de créer sa propre application de téléphonie pour
remplacer la sienne. Elle n’est donc proposée que sur les téléphones
Android.

Regarder la vidéo

5 questions sur la smart entreprise

5 questions sur la smart entreprise

L’entreprise ou l’organisation du futur ? Une smart enterprise. Et
l’Internet of Things joue un rôle essentiel à cet égard. Examinons les
opportunités et les défis avec deux experts en la matière : Matt Hatton
(Royaume-Uni) et Saskia Van Uffelen (Belgique). Nous leur avons posé
cinq questions cruciales.

1. Qu’entendez-vous par smart enterprise et comment l’Internet of Things (IoT) peut-il y contribuer ?

Saskia Van Uffelen : « Dans une smart enterprise,
toutes les données, des points de mesure aux images vidéo, sont
connectées à un rythme plus que soutenu. Permettez-moi une comparaison :
il a fallu cent ans pour interconnecter un milliard de lieux. Il a
fallu 25 ans pour faire de même avec 5 milliards de personnes. Mais il
ne faudra que 15 ans pour interconnecter 50 milliards d’appareils. »

Matt Hatton : « Le concept de smart enterprise permet
aux organisations de tirer plus d’informations à partir de leurs actifs
principaux, qu’il s’agisse de véhicules, de stocks ou de distributeurs.
Vous vous faites une meilleure idée de la façon dont votre organisation
fonctionne. Vous pouvez donc mieux coordonner l’ensemble de ses
processus selon vos attentes et celles des clients. »

2. Quelles sont les plus grandes opportunités pour les smart enterprises ? Que peut leur offrir l’IoT ?

Matt Hatton : « L’efficacité est une valeur ajoutée importante. Imaginons que vous ayez un aperçu à distance de votre parc automobile. Vous pouvez, dès lors, le gérer et intervenir plus intelligemment si nécessaire. Une telle approche peut représenter une énorme opportunité, de nombreuses entreprises s’en rendent compte. La majorité des objectifs des projets IoT se fonde sur l’efficacité, entre autres parce que le rendement est relativement facile à évaluer. Un CFO ou un CEO donnera plus rapidement son accord à des projets de cette envergure. Mais il existe aussi des projets, bien que minoritaires, qui transforment véritablement le modèle d’affaires d’une entreprise. Un bon exemple est Zipcar, aux Etats-Unis. Grâce à l’IoT, cette entreprise est passée de la vente de voitures à un service de location. »

3. L’IoT ne date pas d’hier. En quoi les possibilités actuelles diffèrent-elles de celles d’il y a cinq ans ?

Matt Hatton : « La technologie est plus accessible,
notamment parce que les coûts ont baissé. Dans le même temps, les
applications sont plus sophistiquées. La façon dont la technologie est
mise en œuvre et utilisée va changer. Pensez à l’évolution de la voiture connectée
dans laquelle la technologie mobile joue un rôle crucial. Nous ne
parlons pas de l’un ou l’autre gadget, mais d’un élément capital. Un
autre exemple ? Il y a cinq ans, les distributeurs donnaient un signal
en cas d’épuisement du stock. Aujourd’hui, vous pouvez suivre les stocks
des machines en temps réel et ajuster automatiquement les prix en
fonction de la météo, et l’automate peut identifier le client par
reconnaissance faciale. La technologie est exploitée à des fins toujours
plus stratégiques. »

Saskia Van Uffelen : « Je parle souvent de
l’uberisation ou de l’économie numérique disruptive qui se met en place
aujourd’hui. La concurrence est de moins en moins propre au secteur. Un
exemple ? Une banque et un détaillant peuvent à présent se mettre des
bâtons dans les roues, ce qui crée de nouvelles opportunités d’affaires.
Les modèles changent. Une entreprise comme Philips vendait autrefois
des ampoules. Aujourd’hui, elle vend de la lumière. »

4. Quels secteurs seront profondément touchés par l’essor de l’IoT ?

Saskia Van Uffelen : « En vérité,
tous les secteurs vont changer avec l’essor de la technologie mobile.
Les entrepreneurs sous-estiment souvent ce point. L’indispensable sense of urgency
fait défaut à l’heure actuelle. Mais l’impact est énorme pour divers
domaines. Pensez aux pièces de rechange ou aux éléments de machines qui
sont imprimés automatiquement par une imprimante 3D, sur la base d’une
simple saisie de données. Cela a un impact sur l’ensemble de la chaîne
logistique, au niveau mondial. Je vois aussi les secteurs de l’énergie,
de la santé et de l’automobile changer radicalement. Par l’acquisition
de données automatiques, vous en saurez plus sur votre consommation
d’énergie, votre santé et votre comportement au volant. Autant
d’informations importantes pour prendre de meilleures décisions plus
rapidement. L’exemple le plus parlant est peut-être celui de la voiture
autonome. Jusqu’à récemment, il s’agissait de science-fiction. A peu de
choses près, c’est aujourd’hui une réalité. »

Matt Hatton : « L’IoT est très souvent associé à un nombre limité de secteurs, tels que le transport ou la vente au détail. Mais l’IoT émerge dans tous les secteurs. JJe remarque une croissance exceptionnelle dans l’agriculture et l’industrie. J’attends aussi beaucoup du secteur de l’énergie, où l’IoT permet de porter un autre regard sur les affaires. Il peut, par exemple, aider à passer d’une production centrale à une production décentralisée grâce à laquelle les utilisateurs peuvent acheter et régler mutuellement leur électricité. »

5. Quels sont les plus gros défis qu’amène l’IoT ?

Matt Hatton : « La sécurité est un défi majeur qui
est souvent mis en avant, mais je pense qu’il sera relevé. Je ne vois
pas cela comme un obstacle. Les problèmes de sécurité n’ont pas empêché
l’essor d’internet. La vie privée est matière à préoccupation, pour les
entreprises aussi. Mais si j’approfondis la recherche, la complexité est
souvent vue comme le principal défi de l’IoT. Je remarque des progrès
dans ce domaine aussi, tout comme une baisse des coûts de connectivité.
Un autre défi majeur est l’inertie ou la peur injustifiée qui sévit dans
de nombreuses entreprises. Certaines ne sont pas encore en mesure
d’aligner leur structure interne adéquate pour traiter des projets IoT
qui ont souvent un impact profond. »

Saskia Van Uffelen : « Bien entendu, la sécurité et
la vie privée sont des questions importantes, mais le plus grand défi se
trouve sous nos yeux. 65 % de nos emplois actuels n’auront plus
d’intérêt dans cinq ans. Nous allons devoir nous demander de quelles
compétences nous avons besoin. Pour y parvenir, il est crucial de penser
de manière créative et innovante. Je vois les esprits mûrir petit à
petit dans notre pays, mais souvent trop lentement alors que la
concurrence internationale ne s’accorde aucun répit. »

Appelez en Wifi et 4g sur encore plus d’appareils

Appelez en Wifi et 4g sur encore plus d’appareils

En juin 2018, Orange est devenu le premier opérateur en Belgique à offrir la possibilité d’appeler et d’être appelé via WIFI (VoWiFi) et 4G (VoLTE). VoWIFI et VoLTE sont désormais aussi compatibles avec Mobile VPN et VoLTE est également disponible sur iPhone. Le nombre d’appareils compatibles ne cesse de croître.

Avec VoWiFi (Voice over WIFI) et VoLTE (Voice over LTE/4G), vous appelez avec votre téléphone mobile via WIFI ou 4G. Le tout sans surcoût et sans devoir installer d’app supplémentaire. Orange est, en outre, le seul opérateur en Belgique à offrir HD Voice sur toutes les technologies de réseau (2G, 3G, 4G et WIFI). Résultat : un son cristallin lors de tous vos appels.

Qu’est-ce que VoWiFi ?

Avec VoWiFi, vous pouvez passer des appels dans des bâtiments bien isolés, où le signal du réseau mobile est moins puissant. Cette technologie fonctionne partout où vous êtes connecté au WIFI et la connexion est établie presque instantanément. Vous vous déplacez dans une zone dépourvue de couverture WIFI en cours d’appel ? La communication passe alors en toute transparence sur la 4G (VoLTE).

Qu’est-ce que VoLTE ?

Autrefois, vous pouviez uniquement surfer en 4G. Avec VoLTE, vous pouvez appeler sur le réseau 4G tout en surfant à la vitesse 4G. La connexion téléphonique est également établie plus rapidement : en 1 à 2 secondes au lieu d’environ 7 secondes sur un réseau 2G ou 3G. Vous vous déplacez dans une zone sans couverture 4G en cours d’appel ? La communication passe alors en toute transparence sur la 3G/2G ou le WIFI (VoWiFi).

Disponible sur d’autres appareils

Depuis le lancement de VoWiFi et VoLTE, Orange a certifié des appareils supplémentaires pour garantir une bonne expérience utilisateur. Le nombre d’appareils pris en charge a donc été augmenté : plusieurs appareils Android ont été ajoutés et VoLTE est désormais aussi disponible pour les utilisateurs d’iPhone (pour tous les modèles plus récents que les 5S). VoLTE sera disponible sur iPhone entre le 7 décembre 2018 et le 15 janvier 2019.

Désormais aussi avec Mobile VPN

Le Mobile VPN est désormais aussi compatible avec VoWiFi et VoLTE. Vous pouvez donc aussi appeler via WIFI et le réseau 4G si vous utilisez le service VPN.

Comment activer ces technologies ?

VoWiFi et VoLTE sont disponibles gratuitement en Belgique pour tous les clients B2B dont le plan tarifaire inclut les données mobiles 4G et qui ont installé les dernières mises à jour logicielles sur leur appareil. L’appel via 4G est alors activé par défaut. Quant aux appels via WIFI, vous devez les activer vous-même sur votre smartphone. Votre smartphone utilisera ensuite automatiquement le réseau le plus puissant pour les appels, qu’il s’agisse du réseau WIFI ou du réseau mobile 4G, 3G ou 2G d’Orange.

Ne prenez que les appels qui comptent

Ne prenez que les appels qui comptent

Orange Téléphone est une app Android qui vous aide à déterminer s’il est sûr de répondre à un appel provenant d’un numéro inconnu. L’app affiche le nom de l’entreprise appelante, mais indique aussi le risque qu’il s’agisse d’un appel indésirable.

Identifiez les numéros d’entreprise inconnus

Lorsqu’un professionnel vous appelle, vous verrez apparaître le nom de l’entreprise, même s’il ne figure pas dans votre répertoire. De quoi toujours savoir qui est à l’autre bout du fil avant même de décrocher. 

Détectez et bloquez les appels indésirables

Un numéro que vous ne connaissez pas vous appelle ? Vous obtenez alors un score de fiabilité qui vous permet d’estimer le risque qu’il s’agisse d’une partie malveillante ou d’un télévendeur. Libre à vous de décider ensuite de prendre l’appel ou de bloquer le numéro. Après chaque appel, vous pourrez vous aussi octroyer une note afin d’aider la communauté à se débarrasser des appels importuns.

Appelez toujours le bon numéro d’urgence

L’app vous donne une liste claire des numéros d’urgence. Vous ne perdrez ainsi plus jamais un temps précieux à réfléchir au numéro à appeler. Vous êtes à l’étranger ? La liste est automatiquement adaptée.

Ne vous laissez pas surprendre par des numéros payants

Lorsque vous appelez un numéro surtaxé, vous voyez en temps réel combien l’appel vous coûte. De quoi tirer un trait sur les mauvaises surprises et les surcoûts inattendus.

En savoir plus ?

Pour télécharger gratuitement l’app Orange Téléphone, vous avez besoin d’Android 6.0 (Marshmallow) ou d’une version supérieure. Vous devez définir l’app comme app d’appel par défaut. Orange Téléphone a déjà été téléchargée plus de 100 000 fois et a obtenu une note moyenne de 4,3/5.

Appelez partout via Wifi et 4G

Appelez partout via Wifi et 4G

Avec VoWiFi (Voice over WiFi) et VoLTE (Voice over 4G/LTE), Orange est le premier opérateur en Belgique à permettre les appels tant via WIFI que 4G. Résultat ? Vous êtes joignable partout, sans frais supplémentaires et sans utiliser une nouvelle app.

Avec VoWiFi et VoLTE, vous appelez avec votre téléphone mobile via WIFI ou via 4G. Orange est, en outre, le seul opérateur en Belgique à offrir HD Voice sur toutes les technologies réseaux (2G, 3G, 4G et VoWiFi) pour une voix cristalline lors de vos appels.

Ces technologies prendront en charge le Samsung Galaxy S7/S7 Edge (pour VoWiFi et VoLTE) et l’iPhone 5S jusqu’à l’iPhone X (pour VoWiFi) dès leur lancement. Le nombre d’appareils pris en charge continuera d’augmenter au fur et à mesure que nous les certifierons pour garantir une bonne expérience utilisateur.

VoWiFi

L’avantage de VoWiFi ? Pouvoir appeler et être appelé aux endroits où la couverture du réseau mobile est insuffisante ou inexistante, comme à l’intérieur d’un bâtiment bien isolé. Vous pouvez en bénéficier partout, à condition d’être connecté au WIFI : dans un train, dans la salle d’attente du dentiste ou dans un hôtel par exemple. Vous arrivez dans une zone sans couverture WIFI pendant votre appel ? La communication passe alors en toute transparence sur la 4G (transfert actuellement pris en charge sur le Samsung Galaxy S7/S7 Edge).

VoLTE

Saviez-vous que vous pouviez uniquement surfer via la 4G autrefois ? Grâce à VoLTE, vous pouvez désormais passer un appel HD sur le réseau 4G, tout en surfant à la vitesse 4G. La couverture à l’intérieur est également meilleure qu’autrefois, lorsque vous appeliez uniquement via le réseau 2G ou 3G.

Activé par défaut

Ces deux technologies ne sont disponibles qu’en Belgique. VoWiFi et VoLTE sont activés par défaut pour tous les clients B2B qui disposent de la 4G dans leur plan tarifaire.

Un réseau 4G rapide

En tant que fournisseur de services de télécommunications convergents, nous accordons beaucoup d’attention à l’excellence de notre réseau mobile. Selon l’étude indépendante ‘State of Mobile Networks: Belgium’, de mars 2018 menée par OpenSignal1, nous proposons le réseau 4G le plus rapide de Belgique et la meilleure couverture 4G.

Le chantier de construction intelligent arrive

Le chantier de construction intelligent arrive

D’ici 2020, près de la moitié des objets connectés à internet relèveront de l’Internet of Things (IoT). Nous assistons aussi à l’émergence des apps IoT dans le secteur de la construction. Quelles sont les applications de l’IoT ?

Cartographiez vos équipements de construction

Où se trouvent vos grues de chantier ? Quelle proportion des kilomètres parcourus par vos véhicules de société l’a été dans le cadre professionnel et dans le cadre privé ? Un système de tracking GPS avec carte SIM et internet mobile vous permet de localiser des objets à distance. Vous avez donc toujours une idée de l’endroit où se trouvent vos équipements de construction. Le tracker transmet périodiquement sa localisation via l’internet mobile. Avec une app comme track-and-trace de RAM Mobile Data, l’utilisateur voit le dernier emplacement du tracker.

Avec une foule d’applications à la clé :
  • Un système de tracking GPS permet de tracer les matériaux et équipements onéreux sur chantier, afin d’éviter ou de dépister le vol.
  • En Flandre, les installations de concassage mobiles qui recyclent les déchets de construction doivent obligatoirement être équipées d’un système de tracking GPS depuis 2014. Ce système envoie des données à un serveur central afin que les instances de contrôle puissent suivre l’emplacement précis et le fonctionnement de chaque machine. Le gouvernement peut ainsi intervenir immédiatement s’il apparaît qu’aucun permis d’environnement n’a été délivré pour ce site.
  • Il est utile d’équiper les véhicules d’un système de tracking GPS pour calculer la durée des trajets, différencier automatiquement l’usage privé et l’usage professionnel des voitures de société, calculer les indemnités et primes de mobilité, et adapter de manière centrale l’entretien des véhicules au nombre de kilomètres parcourus.

Qui travaille quand sur votre chantier ?

Et où se trouvent vos travailleurs ? Un système d’enregistrement automatique du temps permet de suivre les présences sur chantier. Sur les chantiers de construction d’une valeur de 500 000 € ou plus, il est d’ailleurs d’ores et déjà obligatoire d’enregistrer la présence des personnes sur chantier par voie électronique et de transmettre ces informations à l’ONSS.

Il suffit pour cela d’installer une pointeuse de chantier électronique à l’entrée du chantier. Chaque travailleur qui pénètre sur le chantier scanne son ConstruBadge (obligatoire pour tout ouvrier depuis 2014) avec la pointeuse ou enregistre sa présence via une app sur son smartphone. L’ONSS reçoit alors immédiatement l’information.

Le système automatique d’enregistrement du temps permet aussi de contrôler les heures de travail et l’emplacement des collaborateurs, voire de suivre les tâches spécifiques des travailleurs. Fini les bons de travail à compléter et traiter manuellement. L’enregistrement automatique du temps vous fait gagner un temps précieux dans le calcul des salaires.

Des mesures précises

Comment réaliser des mesures très précises et traiter efficacement ces données ? Dans la construction, diverses applications permettent de mesurer l’emplacement avec une grande précision grâce à un module GPS et de transmettre la mesure via le réseau mobile. Les cannes GPS remplacent ainsi la corde et le mètre ruban dans le cadre de travaux de terrassement et d’excavation. En ce qui concerne les travaux routiers, les machines à niveler mesurent automatiquement leur emplacement précis par GPS et peuvent être automatiquement pilotées à distance.

L’iPhone X est-il le meilleur smartphone ?

L’iPhone X est-il le meilleur smartphone ?

Si vous ne l’aviez pas encore remarqué, l’iPhone X a fait son entrée. Et comme toujours avec Apple, il a fait couler beaucoup d’encre. On l’a beaucoup comparé aux poids lourds de Samsung, Huawei ou Sony. Mais sont-ils comparables ? Oui et non.

Oui, parce qu’ils sont relativement similaires sur le plan technique (l’écran OLED supérieur de l’iPhone X a d’ailleurs été conçu par Samsung).

Non, parce qu’il s’agit de deux mondes bien distincts. Tout comme des amateurs de voitures aux prestations et à l’équipement similaires sont prêts à payer un surcoût pour une certaine marque, les vrais ‘aficionados’ de l’iPhone sont prêts à grever leur budget pour ‘leur’ marque de smartphone. On fait donc face à deux mondes : celui de l’iPhone et celui des autres smartphones. Telle est la réalité.

Les faits

‘Un écran sans fin’. C’est ainsi qu’Apple vante son dernier produit phare, l’iPhone X. Rien de neuf sous le soleil. Le Samsung Galaxy S8 et le Huawei Mate 10 Pro s’affranchissent eux aussi des bords de l’écran. Mais Apple accorde plus d’attention au design. L’écran suit, en effet, les arrondis des coins. Une caractéristique typique d’Apple qui séduit les adeptes. Le milieu supérieur de l’écran est enfoncé. Un bon compromis esthétique, mais qui cache en fait une batterie de capteurs supplémentaires, notamment pour la reconnaissance faciale Face ID.

Reconnaissance faciale 3D

Apple supprime la reconnaissance de l’empreinte digitale qu’on connaissait sur l’iPhone 8 et dote l’iPhone X d’un système 3D sophistiqué de reconnaissance faciale. Impressionnant, mais nettement plus lent. Un pas en arrière donc… Le Samsung Galaxy S8 vous offre, au contraire, la liberté de choisir entre la reconnaissance faciale, le scanner d’iris et l’empreinte digitale.

Adieu bouton d’accueil, ou pas

L’élément le plus frappant du design du X est la disparition du bouton d’accueil. Vous pilotez désormais votre nouvel iPhone en ‘balayant’, ce qui demandera un temps d’adaptation. Vous ne vous y habituez pas ? Vous pouvez alors configurer vous-même un bouton d’accueil ‘virtuel’ sur l’écran. Sympathique de la part d’Apple. Le côté négatif réside dans le fait que le X se compose principalement de verre. Il est donc très fragile.

Juste assez d’autonomie

En ce qui concerne l’autonomie de la batterie, l’iPhone X ne bat aucun record. Avec une moyenne de 9,5 heures de navigation, il ne fait pas vraiment mieux que ses concurrents plus abordables comme le Samsung Galaxy S8 avec environ 8 heures. En guise de comparaison : le Sony Xperia XZ1 tient 13 heures. Notez aussi que la boîte ne contient qu’un chargeur 5W assez lent. Dommage pour un appareil aussi coûteux.

La 4G plus lente que les concurrents

Concernant la pérennité des technologies prises en charge en termes de vitesse de téléchargement en 4G, le nouvel iPhone accuse un certain retard sur la concurrence. Des appareils comme le Samsung Galaxy S8 et le Huawei Mate 10 Pro offrent une bande passante plus large, même en cas de faible couverture.

Conclusion

Pour ceux qui ont un avis neutre sur la marque à la pomme, mieux vaut envisager des alternatives telles que le Samsung Galaxy Note 8 et le Huawei Mate 10 Pro. Mais les alternatives (beaucoup moins coûteuses) comme le Samsung Galaxy S8 n’ont que peu de choses, voire rien, à lui envier sur les aspects essentiels.

Vous ne jurez que par l’iPhone ? Le dernier modèle, le plus cher, est toujours le meilleur. Notamment en raison du design sans bouton d’accueil, révolutionnaire par rapport aux modèles précédents, de l’époustouflant écran OLED et de Face ID, une prouesse technologique. Sans oublier qu’iOS reste un système d’exploitation exceptionnel. La recharge sans fil est un autre atout.

Quatre appareils pour chantiers

Quatre appareils pour chantiers

Orange Hapi 50

L’Orange Hapi 50 est un GSM compact à l’indice de protection IP67. Il peut notamment rester sous l’eau pendant 30 minutes à une profondeur d’un mètre et résiste aux chutes dans la boue comme aux nuages de poussière. Une fois sa batterie chargée, vous bénéficierez de 12 heures d’autonomie. Un appareil très robuste qui vous épaulera dans vos tâches les plus lourdes !

Crosscall Spider X4

Nous vous présentons le Spider-X4, de la marque Crosscall, spécialiste des GSM et smartphones antichocs et étanches. Cet appareil 3G est certifié IP67 et résiste à la boue et à la poussière. Compact, léger et extrêmement robuste, il est adapté à une utilisation sur chantier et dans d’autres environnements ‘lourds’. Vous bénéficiez d’un faisceau lumineux puissant d’une simple pression sur un bouton et pouvez y insérer 2 cartes SIM.

Samsung Galaxy Xcover 4

Si la gamme Xcover de Samsung est déjà résistante aux chocs, le Galaxy Xcover 4 est spécialement conçu pour les chantiers, malgré son apparence plutôt fine. Étanche à l’eau et à la poussière, vous pourrez l’utiliser avec vos gants, grâce à ses gros boutons et à ses profils latéraux. Selon son certificat MIL-STD-810G, il sortira indemne d’une chute de 1,5 m. Et avec une autonomie d’environ 10 heures, vous n’aurez plus besoin de trouver une prise sur chantier pour le recharger. Ce smartphone dispose de la 4G et du WIFI.

Samsung Galaxy Tab Active2 8.0

Jeter un coup d’œil à un plan sur chantier ? Avec la Galaxy Tab Active2 8.0, c’est possible. Cette tablette 3G robuste, équipée d’un écran 8 pouces et du WIFI, deviendra votre bureau mobile. Avec sa coque en caoutchouc solide, elle résiste à une chute de plus d’un mètre. Si elle est étanche à l’eau et à la poussière (IP68), elle assure également la protection de vos données grâce à la reconnaissance faciale et des empreintes digitales. Avec le stylet S Pen, vous pouvez en outre faire des croquis et prendre des notes. Vous y connectez un clavier ? Il n’en faut pas plus pour disposer d’un véritable PC sur votre chantier.

Combinés à un abonnement Shape, ces appareils constituent une solution en béton pour la connectivité sur vos chantiers.

En savoir plus sur nos solutions pour les professionnels de la construction ? Prenez contact.

Que faire de vos anciens appareils mobiles ?

Que faire de vos anciens appareils mobiles ?

Tous les deux ou trois ans, vous renouvelez vos appareils mobiles. Vous vous posez alors des question : comment puis-je me débarrasser des mes anciens appareils en toute sécurité ? Comment tirer encore un bon prix ? Et comment réduire mon empreinte écologique ?

Les smartphones et les tablettes constituent un élément important de la transformation digitale des entreprises. Si les collaborateurs peuvent ainsi travailler plus efficacement, les entreprises, elles sont confrontées à certains défis. Vous remplacez vos appareils mobiles tous les deux ou trois ans et vous vous demandez que faire de vos anciens appareils. En les conservant dans une armoire, vous n’en tirez aucune valeur résiduelle. Et vous alourdissez votre empreinte écologique en les jetant simplement à la poubelle. Avec le service Business Buyback, Orange vous simplifie la tâche.

Reprise sans souci

Vous devez vous débarrasser de plus de dix appareils ? Notre partenaire Comparecycle les enlève chez vous et analyse leur état. Vous recevez ensuite une proposition de prix pour la reprise de vos anciens appareils. Vous acceptez cette proposition ? Vous bénéficiez d’ une réduction correspondant à la valeur de ce prix de reprise à l’achat de nouveaux appareils chez nous. S’il s’agit de moins de dix appareils, vous pouvez les apporter vous-même dans un de nos points de vente. Vous profitez alors de la réduction de reprise si vous achetez un nouvel appareil.

Prix compétitifs

Notre partenaire Comparecycle propose une plateforme à laquelle les entreprises de recyclage agréées sont affiliées. Ces entreprises font des offres sur vos appareils mobiles afin que vous en tiriez un prix compétitif.

Effacé de manière professionnelle

Comparecycle efface la mémoire de vos appareils de manière professionnelle afin qu’aucune donnée sensible de votre entreprise ne soit accessible. Toutes les traces numériques de votre utilisation sont supprimées. Vous êtes dons sûr que vos données ne tomberont pas entre de mauvaises mains.

Réutilisés et recyclés

Les appareils encore en état de fonctionnement sont revendus d’occasion après la suppression des données qu’ils contiennent. S’ils ne fonctionnent plus, ils sont réparés dans la mesure du possible et ensuite revendus. Impossible ou trop coûteux de les réparer ? L’entreprise de recyclage les démonte et conserve les éléments encore en état de fonctionner, comme l’appareil photo ou le stockage, à des fins de réparation. Elle revend ensuite les matières premières comme l’or, l’argent, le cuivre et le palladium.

En savoir plus ?

Vous avez d’autre question concernant Business Buyback (*) ? Votre Account Manager chez Orange est à votre disposition.

Vous avez plus de dix appareils à remplacer ? Demandez ce service sur https://business.orange.be/buyback.

Vous avez moins de 10 appareils ? Nous vous accueillerons avec plaisir dans un de nos shops Orange. Retrouvez le plus proche de chez vous ici : https://shops.orange.be/fr

 

(*) Ce service est uniquement disponible pour les clients Orange.